École inclusive
Créteil
Créteil

Scolarisation des élèves en situation de handicap, intellectuellement précoces, à comportement inadapté

Le projet régional sur l’insertion professionnelle des jeunes en situation de handicap
Article mis en ligne le 20 mars 2016
dernière modification le 26 octobre 2016

par Pascale Derrien
logo imprimer

Le Plan Régional d’Insertion des Travailleurs Handicapés (PRITH), élargit son public cible aux jeunes sortants de formation initiale, avec la volonté de favoriser l’accès à l’emploi des jeunes en situation de handicap dès la fin de la scolarité.

L’axe jeune du PRITH est composé de représentants : éducation nationale, Agefiph, ARS, Cap emploi, Conseil Régional, Direccte, MDPH, Pôle Emploi etc. Il est chargé d’analyser les situations, de repérer les difficultés et de proposer des pistes d’actions.

Les freins à l’insertion professionnelle identifiés renvoient à 5 problématiques importantes :

  • L’orientation en lien avec les capacités et les aspirations du jeune ;
  • L’accès à la qualification en fonction des troubles dont est porteur le jeune ;
  • Les statuts qui conditionnent l’accès aux divers dispositifs ;
  • L’accès à l’emploi en lien avec le niveau de qualification acquis ;
  • L’accompagnement le long du parcours par des acteurs peu identifiés.

La création d’un dispositif innovant ne se substitue pas aux dispositifs existants mais intervient à l’articulation des cadres d’intervention des partenaires.

Il assure la continuité des aides techniques et humaines non prises en charge par ailleurs.

Ce projet se situe au niveau régional et concerne l’ensemble des acteurs intervenant sur l’insertion professionnelle et sociale des jeunes en situation de handicap

Ce projet veut toucher les jeunes les plus fragiles entre 16 et 25 ans : lycéens en établissement scolaire ou spécialisé, étudiants, apprentis, etc.

Les objectifs sont les suivants :

  • améliorer la qualification et l’accès à l’emploi en élaborant une politique d’accompagnement globale et précoce ;
  • favoriser et soutenir la poursuite d’études par une information ciblée, des compléments d’accompagnement et de compensations matérielles et humaines afin qu’ils soient incités à se projeter dans leur cursus et à le mener à son terme ;
  • prévenir et corriger les situations de décrochage et la situation de jeunes handicapés « sans solution ».

Pour cela

  • Les 3 académies ont ouvert chacune un poste de chargé de mission académique d’insertion qui assurera la coordination interdépartementale du dispositif avec l’ensemble des acteurs et partenaires.
  • L’Agence Régionale de Santé (ARS) met 4 postes départementaux de conseillers en insertion, mis à disposition, à titre expérimental. Deux sont pour l’académie de Créteil ; un en cours de recrutement sur le 93 et un autre sur le 94.
  • Plusieurs grandes entreprises sont prêtes, avec l’accord de la Direccte, à financer dans le cadre de leur obligation d’emploi ce dispositif d’insertion innovant.

Les 3 rectorats de leur côté ont rédigé un projet Fonds Social Européen pour financer un certain nombre d’actions.

Pour contacter la chargée de mission académique
Patricia Meunier
Patricia.meunier1@ac-creteil.fr
06 12 91 62 88

Pour contacter le Conseiller départemental en insertion du 93

Benoît Lemaitre
06 98 83 87 11
sev-insertion@eu-asso.fr


Évènements à venir

Pas d'évènements à venir


pucePlan du site puceContact puceEspace rédacteurs pucesquelette puce

RSS Valid XHTML 1.0 Strict

2014-2017 © École inclusive
Créteil - Tous droits réservés
Site réalisé sous SPIP
avec le squelette ESCAL-V3
Version : 3.87.31
Hébergeur : Rectorat de Créteil > DSI