Scolarisation des élèves en situation de handicap, intellectuellement précoces, à comportement inadapté

Dysgraphie

04 / 05 / 2015 | Pascale Derrien

La dysgraphie est un trouble qui affecte l’écriture et son tracé (du grec dus- difficulté et graphein – écriture). L’écriture manuelle est soit trop lente, soit illisible, soit fatigante, demandant dans tous les cas un effort cognitif majeur. Le plus souvent la dysgraphie est isolée, sans déficit ni neurologique ni intellectuel, en l’absence de troubles psychologiques, chez un enfant évoluant dans un milieu socio-culturel normalement stimulant et suivant une scolarisation ordinaire. La dysgraphie peut parfois être secondaire à une pathologie neurologique présente dès la naissance ou évolutive.